Les Tops et les Flops au Sri Lanka

» Posted by on juin 12, 2013 in Sri Lanka, Un peu d'organisation | 0 comments

Les Tops et les Flops au Sri Lanka

Demain, c’est notre dernier jour au Sri Lanka. Nous y sommes restés 20 jours  (du 25/05/2013 au 14/06/2013): c’est l’heure du bilan ! Voici donc ce que nous y avons adoré et ce qui nous y a déçu (eh oui, on ne fait pas que s’amuser en tour du monde hein !)

Les Tops de notre voyage au Sri Lanka:

La nourriture:

L’heure du repas était toujours attendue avec impatience car elle apportait chaque fois une nouvelle surprise. La cuisine Sri Lankaise est une des meilleures que nous ayons pu déguster (rien ne détrônera néanmoins celle du Vietnam).

- Les gens:

Bien entendu, nous sommes en Asie: certains vous demanderont de l’argent pour n’importe quelle raison. Cependant, nombreux sont ceux qui vous aideront, vous souriront, vous offriront des petits cadeaux lors de vos trajets ou essaieront de vous parler (même si on n’y comprendra rien).

Le rocher de Sigyria:

L’ascension du rocher et l’arrivée au sommet procure une sensation incroyable.

La ville d’Ella:

Petite, toute petite, mais si mignonne ! Se percher sur le rocher à flanc de colline sur le Little Adam’s Peak vous donnait l’impression de pouvoir vous envoler.

Les grottes de Dambulla:

Une surprise quand on n’a pas vu de photos auparavant et qu’on arrive dans la première grotte, remplie de Bouddha de toutes les tailles.

Les Flops de notre voyage au Sri Lanka:

- La plage d’Uppuveli:

Le Guide du Routard nous la vendait comme une plage paradisiaque… Il s’agit en fait d’une grande étendue de sable longée par des hôtels plus ou moins abominables et très chers. Cela ne nous a pas empêché d’y passer plusieurs jours pour profiter de la mer (calme et agréable).

Pigeons’ Island:

C’est supposé être un des meilleurs points de snorkeling du Sri Lanka. En fait, on y a surtout vu des coraux morts (apparemment détruits par le tsunami). Nous y avons aperçu quelques requins, mais la visibilité était très limitée. En somme, bien loin de ce qu’on nous avait décrit (tortues, requins, coraux…)

-  Nuwara Elya:

On ne se sent plus ici au Sri Lanka mais dans la vieille Angleterre (nous qui voulions fuir l’Europe !). Le temps pluvieux ne nous a peut être pas aidé à apprécier.

Ce que nous n’oublierons jamais:

- Les voyages en bus: la musique Sri Lankaise à fond, qui vous fait croire que la vie est un film bollywood, les vendeurs de Dhal Wade et leur voix grave, les coups de frein trop tardifs, les dépassements dangereux, lancés à pleine vitesse.

- Les voyages en train au milieu des champs de thé

- Les petits rouleaux de légumes frits, les Wade, les Buryiani, les samoussas

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>