Itinéraire au Sri Lanka

» Posted by on juin 1, 2013 in Sri Lanka, Un peu d'organisation | 0 comments

Itinéraire au Sri Lanka

Le Sri Lanka offre une diversité telle que vous pouvez tout à fait vous tracer un itinéraire sur mesure en fonction de votre profil de voyageur. Pour l’itinéraire proposé, nous avons été plus Terre que Mer, et avons privilégié les trajets intérieurs aux côtes. Ce n’est qu’un exemple et l’itinéraire est facilement adaptable à vos envies.

Galle:

Si vous avez peu de temps (ou que simplement l’arrivée dans cette ville bruyante sans trop de charme vous rebute), ne vous attardez pas à Colombo. Prenez directement le train jusqu’à Galle, une ville paisible aux routes pavées où vous pourrez vous mêler aux Sri Lankais le temps d’une après-midi, à regarder les jeunes jouer au cricket et faire planer leurs cerfs-volants au bord de la plage. Après votre longue balade sur les remparts près de la mer, dégustez un bon plat Sri Lankais au Indian Hut et admirez la splendide stupa éclairée et la lune qui la regarde. Le Fort de Galle est classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Mirissa:

Prenez ensuite le bus pour aller jusqu’à Mirissa, choisissez votre bungalow sur la plage (attention: le bruit des vagues dans la mer agitée de la côte Sud peut parfois causer quelques insomnies) et profitez de quelques jours de baignade et de soleil. Faites attention à ne pas vous faire mordiller par un requin venu trop près de la plage…

Tissa:

Après avoir bronzé à votre goût, prenez à nouveau le bus pour vous rendre jusqu’à Tissamahara (Tissa), une petite ville tranquille où vous pourrez goûter à la cuisine de rue dans les petites échoppes qui s’ouvrent le soir et écouter la prière dans les hauts-parleurs de la ville. Le lac et la grande stupa sont les deux attractions principales de cette ville. Depuis Tissa, grimpez dans votre Jeep et partez en safari dans le parc national de Yala où vous pourrez tirer le portrait des éléphants, des paons et des singes, admirer les buffles se reposer tranquillement au frais dans l’eau et peut être même vous confronter aux léopards.

Ella:

Depuis Tissa, rejoignez Ella pour une escale de quelques jours. Perchée à 1041 mètres d’altitude, vous vous y sentirez enfin au frais. N’omettez en aucun cas de déguster un plat typique au restaurant du Ella Holiday Inn (Chicken Massala et Curry in Banana Leaf) et au Rotti Hut attenant. Le Little Adam’s Peak est inmanquable dans le coin: une vue imprenable sur les champs de thé, les montagnes et les voitures qui paraissent minuscules vues d’en haut. La visite de l’usine de thé est très intéressante, la Rawana Fall l’est beaucoup moins.

Nuwara Elya:

La ville en elle-même n’a présenté aucun intérêt et nous avons eu de la pluie toute la journée. C’est cependant la porte d’entrée pour les Horton Plains, dans lesquels nous n’avons malheureusement pas pu nous rendre. Une alternative pour accéder aux Horton Plains est de s’y rendre par le village de Ohiya.

Kandy:

Terminé les petites villes tranquilles, voici Kandy la trépidante ! Faites ici le tour du lac en faisant attention à ne pas marcher sur un varan (énormes varans), dégustez de la bonne cuisine de rue, prenez le temps d’assister à un spectacle de danse traditionnelle et visitez le temple de la Dent. Pour plus de tranquillité, cherchez un hôtel près du lac plutôt que dans la ville.

Dambulla:

La visite des grottes sacrées est indispensable lors d’un séjour au Sri Lanka. Néanmoins, ne dormez pas ici, la ville n’en vaut pas la peine. Après avoir visité les grottes, rendez-vous directement à Sigirya à 30 minutes (facile en tuk-tuk) pour y trouver une jolie guest-house avec vue sur le rocher.

Sigirya:

Voilà peut être la plus belle étape que nous ayons faite au Sri Lanka. Un rocher (qui vous fera irrépressiblement penser à celui du Roi Lion si vous êtes fan de Disney…), sacré, entouré de jungle et décoré de peintures rupestres. Pour ceux qui ont le vertige, dites-vous que la vue du sommet vaut bien quelques frayeurs.

Polonnawura:

Pour les amateurs de vieilles pierres: des temples en ruines, des temples en ruines et encore des temples en ruines. On vous conseille de prendre un tour avec un tuk tuk et non de suivre les recommandations du Routard qui vous propose de le faire à vélo: s’il fait trop chaud, cela pourrait vite virer au cauchemar !

Uppuveli:

A environ 4 heures en bus de Polonnawura, cette étape vous permettra de vous rafraîchir un peu les idées et de retrouver la côte après le temps passé dans les terres. Ne vous attendez pas à une plage merveilleuse: il s’agit d’une large bande de sable bordée par des hôtels pas franchement esthétiques. Néanmoins, c’est idéal pour se reposer quelques jours.

Anuradhapura:

On retourne dans le Triangle Culturel. Pour nous, ce sera seulement un petit tour au Bodhi Tree: nous en avons assez des temples (et de payer les frais d’entrée plutôt élevés). C’est un moyen facile de redescendre à Negombo par le train.

Negombo:

En général, on y retourne surtout pour attendre son avion. La plage n’est pas belle, la mer peut être déchaînée. Vous trouverez néanmoins de quoi vous occuper avant de rentrer.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>